méthode effect

 

Recherchez de l'Essentiel

La quête de l’Essentiel commence par un voyage purement narcissique :

  • Où voulez-vous vous rendre ?
  • Que voulez-vous être ?
  • Que voulez-vous posséder ?
  • Quelles sont vos passions ?

Les réponses à ces questions simples constituent la base de vos objectifs. Tâchez de rédiger ces objectifs de la façon la plus SMART (Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste et Temporellement défini) possible, mais ne considérez pas cet exercice comme une contrainte.

Établir des priorités n’est ni plus ni moins que faire des choix bien réfléchis. En vous basant sur l’importance et sur l’urgence, vous pouvez décider d’exécuter certaines tâches immédiatement, de les planifier pour plus tard, de les déléguer ou simplement de ne pas les faire. Ce dernier choix est probablement celui qui vous fera gagner le plus de temps.

Celui qui sait exactement où il veut se rendre, aura tendance à prendre le chemin le plus court pour y arriver. Pour les autres, le voyage fera de grands détours et ils perdront beaucoup de temps.

Définissez vos Fonctions

Certains sont surpris du nombre de rôles qu’ils jouent dans la vie quotidienne, d’autres sont interloqués lorsqu’ils passent en revue le temps qu’ils consacrent à des activités particulières. Quoi qu’il en soit, il est nécessaire de bien définir vos fonctions.

Qui êtes-vous au travail ?
La description de vos tâches correspond-elle encore à l’offre d’emploi à laquelle vous avez répondu ? Aujourd’hui, à quoi consacrez-vous du (trop de) temps et d’attention ? Y a-t-il des choses que vous devez faire et qui n’ont rien à voir avec votre fonction ?

Qui êtes-vous chez vous ?
Êtes-vous un « joyeux célibataire » ou y a-t-il un conjoint et quatre enfants qui vous attendent chaque soir à la maison ? Vous occupez-vous des papiers ou laissez-vous ce plaisir à quelqu’un d’autre ? Faites un tour d’horizon pour voir combien de temps vous consacrez à ces questions privées.

Qui êtes-vous dans la vie associative ?
Êtes-vous celui qui se charge de tout, ou les tâches sont-elles bien réparties ? La vie associative est, selon beaucoup de gens, le ciment de notre société, mais elle peut aussi prendre énormément de temps. Quel que soit votre rôle, tâchez d’en faire une combinaison viable. Une évaluation annuelle de l’équilibre entre votre vie professionnelle et privée est certainement bénéfique.

 

Focalisez-vous sur vos objectifs

Nous ne pouvons plus imaginer notre société sans interruptions. Étant donné qu’elles sont à l’origine d’une grande perte de temps, nous devons les limiter au maximum. Une « petite heure de tranquillité » par jour n’est certainement pas du luxe. Au contraire, les employeurs et les employés en bénéficieront.

« Dire non » est un art si vous savez vous y prendre, vous pouvez le faire sans vexer. Directement indiquer la raison pour laquelle ce n’est pas possible – n’oubliez pas de sourire – vous amène déjà à mi-chemin.

Systématiquement supprimer, sous-traiter ou déléguer peut vous faire gagner beaucoup de temps. « Les bons accords font les bons amis. » La communication est donc primordiale. Que pouvez-vous supprimer ? Que pouvez-vous sous-traiter ? Êtes-vous l’homme ou la femme de la situation pour telle ou telle tâche ?
Enfin, il est fortement recommandé de limiter l’information. Depuis l’arrivée de l’Internet, il n’est pas difficile d’obtenir une information, mais l’art consiste à vite repérer les informations pertinentes. Il est donc absolument nécessaire de se servir de l’information de façon sélective .

 

Visez L'Efficacité dans l'exécution de vos tâches

Nombreux sont ceux qui ont déjà entendu parler de la règle 80/20 de Pareto qui énonce que 80 % des effets sont le résultat de 20 % des causes. Il n’empêche qu’appliquer cette règle à votre propre emploi du temps n’est pas facile. Lorsque les cursistes ont des difficultés à identifier ces 20 %, je leurs pose les questions suivantes : De quoi votre patron parle-t-il sans cesse pendant un entretien d’évaluation? Combien de temps avez-vous précisément consacré à cet aspect de votre emploi ? Après cela, les choses se déroulent souvent plus facilement.

La planification est une des pierres angulaires de la gestion du temps efficace. Presque tout le monde a un agenda avec des rendez-vous, comme des réunions, mais peu de gens planifient des « rendez-vous avec eux-mêmes ». Cela vaut certainement la peine de planifier la majeure partie de vos bonnes intentions un jour précis, à une heure précise. Prévoyez aussi suffisamment de temps pour les imprévus.

Un système d’organisation de qualité, comme la méthode Getting Things Done, a déjà aidé des millions de personnes à apporter une structure dans leur vie quotidienne. Il en va peut-être de même pour vous.

Créativité

Contrairement aux idées reçues, « la gestion du temps » et « la créativité » vont de pair. Plus vous pouvez condenser les tâches ennuyeuses, plus vous aurez de temps pour faire preuve de créativité. Par ailleurs, le monde change constamment et nous devons, de ce fait, pouvoir nous montrer créatifs vis-à-vis de nos buts, de nos rôles et de l’environnement.

Des techniques telles que le mindmapping nous poussent à envisager notre emploi du temps d’une autre façon. Elles offrent la garantie de percevoir les choses sous un jour nouveau, ce qui est prometteur.

Chaque jour, de nouvelles applications apparaissent sur l’Internet, permettant d’aborder le travail de manière plus efficace. À vous de choisir celles qui vous seront utiles.

.